samedi 8 avril 2017

Jour 4 : Nero à Mount Laguna

8.4.17 - 6,3 miles ou 10,1 kms

Un néro est un jour où on marche moins de 10 miles. Je me réveille assez contente que la tente ait tenu et sans avoir eu trop froid. Il vente et le brouillard des nuages mouille tout.

J'ai aussi fait un rêve un peu amer, c'est clairement de vieilles émotions qui ressortent. Il paraît que "le désert" a cet effet là, il nettoie l'émotionnel périmé.

Je me dirige vers le café pour un petit déjeuner. Une des canadienne veut réserver une chambre au Lodge, mais les prix frôlent l'extortion. Nous allons aussi à la poste, puis à l'outfitter. Ce magasin est incroyable ! L'espace est occupé dans toutes les directions. J'y achète un sac pour ma nourriture, maintenant que je sais ce dont j'ai besoin.

Retour peu motivée au camping. Le vent est de plus en plus fort. Le temps toujours aussi peu avenant. Presque tout le monde hésite. Ils annoncent des températures négatives. Et j'entends le gars du magasin dire que mardi il y aura de la neige. Ça me motive à perdre de l'élévation rapidement. Deux autres courageuses se mettent en route. Je lève le camp en poussant ma tente mouillée n'importe comment dans un sac poubelle.

Et oh miracle, dès que nous sortons du camping, le ciel se dégage et nous arrivons sur la crête avec des vues magnifiques.








Celle-ci est aussi grande que la tête.

Près de la crête, le vent devient tellement fort qu'on a de la peine à marcher. Le sac offre de la prise au vent. Heureusement, sécher ma tente rapidement est une bonne motivation.


Puis vue plongeante sur le désert d'Anza-Borrego en fleurs. Et arrivée au camping de l'autre côté de Mount Laguna. La tente est vite sèche. Le vent atteindrait 120 kms à l'heure. On va voir si ma tente tient !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire