samedi 20 mai 2017

Jour 44 : Manzana Wind Project

19.05.2017 : 18,5 miles ou 29,8 kms

Difficile de dormir quand les étoiles sont si belles à observer ! J'avais mis mon réveil à 4h du mat, mais impossible de me lever, je reste encore dans mon cocon de plumes et n'arrive à bouger qu'au lever du jour, vers 5h30.


Joshua tree sur fond de lever du jour

Le début de la matinée est laborieux, j'arrive même à louper une intersection du Pct, ce qu'heureusement je remarque rapidement aux empreintes de pas de hikers qui vont dans l'autre sens. Ce matin tôt, je vois pour la première fois un coyote à une vingtaine de mètres. Visiblement je ne suis pas la seule... Après quoi je me décide à faire une pause café, et du coup, tout va mieux.


Ce ruban de béton, c'est l'aqueduc...

C'est assez plat et linéaire, en suivant encore l'aqueduc, puis le Pct s'approche d'un immense champ d'éoliennes. Le soleil de midi tape fort, et alors que j'arrive près du pont qui fournira de l'ombre, j'aperçois un immense pick-up : trail-magic !







Des burgers ou hot-dogs, des sodas, des fruits frais, des snacks, de l'ombre : Jo et Tom ont tout ce qu'il faut pour rendre des hikers heureux, d'autant plus que tous veulent laisser passer les heures les plus chaudes de la journée. Le risque de coup de chaleur est bien réel et certains en ont fait l'expérience aujourd'hui !

Vers 16h, je reprends mon chemin. Il ex 'agit de traverser le Manzana Wind Project, une immense ferme d' éoliennes.



C'est toujours assez linéaire, et ça monte ! Il me fait faire au moins encore 6,5 miles jusqu'au canyon où il y aura de l'eau. J'y fais le plein, mais ne reste pas, car le prochain tronçon dans eau, c'est 25 miles ! J'essaie donc d'avancer encore un peu dans le couchant.


Mais avec tout ce poids et la luminosité qui baisse, je ne fais encore que deux miles de plus avant de jeter l'éponge. Je me trouve un petit banc de sable au fond d'un canyon, juste assez grand pour y poser mon barda.

1 commentaire: