lundi 22 mai 2017

Jour 47 : Difficile départ de Tehachapi

22.05.2017 : 4 miles ou 6,4 kms

Comme Kim et Abel partent travailler à l'aube, me voici à prendre un petit déjeuner au Mc Donald's à 6h30 du mat, puis à aller faire mon ravitaillement, faute de mieux.

Puis je me rends au centre-ville pour décider de la suite. Un zéro est tentant, mais pour quoi faire ? J'essaie de trouver une voiture à louer pour revenir de Las Vegas, mais la ligne téléphonique est si mauvaise que je laisse tomber. J'arrive à attraper un ride jusqu'à l'office de poste, pour y envoyer encore quelques trucs devenus inutiles à la maison. On essaie de se débarrasser d'un peu de poids comme on peut.

J'y rencontre Shrimp, qui est partie de Campo le même jour que moi. Nous discutons de la Sierra et de nos options, et elle m'offre un dry-bag, l'item que j'avais justement oublié d'acheter ! Encore une fois, le trail-magic opère !

Les nouvelles de la haute Sierra sont le sujet de conversation principal de tous les hikers. Les premiers à essayer de passer sont revenus en arrière ou ont du être secourus en hypothermie. Un gars a apparemment réussi à faire un bon bout, mais... à skis ! Si j'étais fan de la peau de phoques, je ferais ça dans nos Alpes, tiens donc ! Ce matin, je reçois la photo d'une fille que je connais qui est en haut de Mt-Whitney, et qui nous informe que le refuge est plein de neige ! Un autre hiker téléphone au magasin de Kennedy Meadows pour se renseigner. On lui dit que la plupart des hikers rebroussent chemin à Kearsage Pass. Et certains qui ont fait du flip-flop disent que plus au nord ça n'est pas mieux, il y a toujours une tonne de neige partout. Bref, face à toutes ces informations plutôt pessimistes, je me dit qu'il n'y a qu'une solution: aller y voir part moi-même et décider après. De toute façon, les nouvelles de la prochaine section ne sont pas joyeuses non plus : des températures record ces prochains jours et des portages d'eau allant jusqu'à 40 miles... Mais en ville je m'ennuie et tourne en rond, alors autant jouer à hâte-toi lentement encore un peu !

Après quelques thés-froids sur la terrasse de la boulangerie, je me fais amener au BBQ qui laisse dormir les hikers dans les tipis de son jardin pour un lunch. Vers 15h, une trail-angel passe me proposer de m'amener au trail, alors j'y vais.


Le trail longe la Highway pendant un mile. Il est trop tôt dans la journée, je m'arrête sous le premier arbre qui offre un peu d'ombre.


Plus tard je reprends le chemin, juste le temps de monter un peu plus et de me trouver un endroit où dormir.

2 commentaires:

  1. Il a l'air un peu piquant ton arbre... Attention quand même pour la suite. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un Joshua Tree. Ils peuvent être un peu flippants, surtout à l'aube et au crépuscule : on dirait des silhouettes. Mais ils sont une excellente source d'ombre.

      Supprimer