jeudi 1 juin 2017

Jour 54 : Chairman a un plan

29.05.2017 : 17, 3 miles ou 27,8 kms

La matinée commence par une bonne grimpette. Ce qui devrait être sympa, dans cette section, c'est qu'on ne devrait plus porter autant d'eau. Pourtant le water report dit : la source mile 663,5 coule, mais quelqu'un a laissé une crotte tout près. Filtrez ! Joshua Tree Springs contient de l'uranium en quantité excessive pour la consommation régulière.


Les paysages deviennent rapidement plus montagneux.


Le trail traverse des éboulements, ce qui signifie qu'on marche sur les cailloux.

Après la montée vient la descente sur Spanish Needle Creek, source que le Pct traverse 4 fois, mais c'est à la première qu'il est plus simple de prendre de l'eau.

C'est la que je rencontré Chairman. Et Chairman a passé deux jours à Tehachapi à étudier les graphes d'enneigement du trail. Il m'explique qu'il veut aller à Callahan, en Oregon, et marcher en direction du sud environ deux mois, ce qui laisserait à toute cette neige le temps de fondre. Il y a plus de mille miles entre Kennedy Meadows et l'Oregon, de toute façon. C'est la première fois que j'entends quelqu'un qui parle des faits et non de ses peurs ou de ses espoirs pour planifier. Son plan me plaît, au cas ou marcher dans la neige deux mois ne me botte pas trop après une tentative en direction des hautes Sierras.

Après avoir fait de l'eau, ça grimpe raide ! Le Pct remonte au dessous de Spanish Needle Creek, c'est un cirque de montagne et la chaleur stagne. La réverbération du sol est intenable, et quand une légère brise passe, elle est chaude aussi. Bref, c'est comme de passer dans un four à air pulsé ! Ce n'est que vers 18h30 que la température devient à peu près supportable, au moment où j'arrive en haut. Il me reste juste le temps de longer la crête suivante encore un bout, jusqu'au prochain camp indiqué sur l'app.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire