vendredi 11 août 2017

Jour 128 : Desolation wilderness

10.08.2017 : 16,1 miles ou 25,9 kms

Ce matin je m'accorde de contempler la vue encore un moment. Puisque de toute façon, entre la neige, mes blessures et autres aléas, je n'aurais pas fais un vrai thru-hike, je décide de prendre les choses comme elles viennent et de voir où me portera le vent. Le chemin pourvoira, de toute façon.

Comme il fait frais, j'avale les kilomètres. Presque 10 miles avant midi, malgré une cheville faiblarde, je profite de ma veine, sachant que de toute façon mes après-midis sont souvent plus difficiles.


Arbres moussus,


prairies exubérantes,


le Pct suit ici le Tahoe Rim trail.

L'après-midi est plus chaud, et les mosquitos se mêlent de la partie, damned !
Et Desolation Wilderness mérite plutôt bien son nom. C'est beau, mais que d'arbres couchés en travers du trail ! On arrête pas de louvoyer...


Un écureuil a pris la pose, sur cette image. Et quelques arbres sont encore debout...

Je discute un long moment avec Athis, qui à 45 ans a pris sa retraite et se balade sur le trail. Où est-ce ce manière de vivre économiquement ? Difficile à dire...

J'atteins péniblement mon but de la journée, Middle Velma Lake, mais que de beauté ! Magnifique endroit pour camper. Je ne suis pas là seule à avoir eu cette idée, et les places sont limitées, mais je m'en trouve une assez abritée du vent qui se lève.


Mon abri ce soir. Avec le Bear truc. En l'ouvrant je remarque des griffures sur le couvercle. Aurait-il attiré l'attention d'un importun cette nuit ?


Middle Velma Lake

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire