mercredi 23 août 2017

Jour 138 : To Benson Pass

20.08.2017 : 12,2 miles ou 19,6 kms

Je me réveille avec un mal de pieds franchement insupportable. Je me fais la réflexion que quand on lit dans un blog ou un bouquin de hiker que "j'en étais à x Advil par jour" ou "je sens que ma périostite revient", on passe un peu vite sans doute, sur ce que cela signifie réellement.

Je passe donc un temps certain à ne rien faire de bien productif dans la tente, ce matin. Je bidouille longuement mon téléphone en étudiant les miles à faire, les dénivelés, les endroits de ravitaillement possibles. Et je choisi d'essayer d'être à Benson Pass, demain matin, pour si possible observer l'éclipse, qui devrait être partielle ici. C'est à plus de 3000 mètres, j'espère donc pouvoir trouver un endroit dégagé de végétation. La topographie des lieux n'a pas l'air terrible, sur carte, il faudra voir sur place.



La première montée est rude, puis la descente. Je vois pour la première fois des traces d'activités d'ours : déjections et empreintes dans la boue. Mais pas la moindre vision d'un arrière-train brun et poilu !

Il s'agit ensuite de traverser Piute Creek, rivière qui a coûté à vie à deux jeunes femmes, cette année. Comme je me renseigne sur la traversée auprès d'un randonneur venant dans l'autre sens, il me dit : oui, quatre jeunes femmes sont mortes cette année, ça pourrait bien être un tueur en série... Super rassurant, surtout que c'est la seconde fois qu'on me tient ce discours !



La traversée elle-même est facile, sur des troncs. Je ne me mouille pas les pieds aujourd'hui... Impossible de prévoir en voyant un trait bleu sur la carte si ce sera un ruisseau enjambé d'un ou deux pas, ou s'il faudra se faire la totale !



Dernière longue montée très raide en direction de Benson Lake, avec comme tous ces derniers après-midis, un temps orageux, avec seulement quelques gouttes éparses. Je dépasse le lac dans le but de me rapprocher de Benson Pass. J'ai juste le temps de poser mon sac qu'il se met à pleuvoir vraiment,et je monte ma tente à toute vitesse. C'est la première fois qu'elle va devoir me servir d'abri contre la pluie, ma petite tente minuscule ! Et bien, elle remplit très bien sa fonction, bravo, Zpacks !

2 commentaires:

  1. Je pensais qu'une appli dédiée au PCT documentait la carte (état des sources d'eau, etc) et notamment la difficulté des passages de rivières ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Prez, Je reviendrais plus tard sur les sources d'informations et leur validité. Mais quelque que soit la source choisie, elle nécessite d'avoir du réseau téléphonique / données. Par ici, il se peut qu'on passe une bonne semaine dans réseau. Le temps que quelqu'un ait transmis des informations et qu'on ait soit même pu mettre à jours ses données, il peut s'être passé deux semaines... Pas super utile quand en montagne le volume d'un torrent peut doubler ou tripler dans l'heure...

      Supprimer