samedi 16 septembre 2017

Jour 162 : un boa ?

14.08.2017 : 19,1 mile ou 30,7 kms

Hier soir de nouveau, à la nuit tombée, quatre southbounders sont venus s'installer à côté de moi. Certains avaient un matelas néoair, pff. Et ils sont encore plus matinaux que les précédents. Mais moi, ce matin, je m'offre un tout de même bon café avant de partir...

C'est une longue montée en direction de la prochaine crête, et celle-ci est... dans les nuages !





Je croise Froggy, qui, entre d'autres informations intéressantes me sermonne : on ne dit pas les Sierras, mais la Sierra, au singulier ! Bien monsieur Froggy... Ça a l'air important pour ce natif de Californie !

Ce n'est qu'en milieu d'après-midi que le ciel se découvre. Ce qui n'est pas forcément un mal, on avance plutôt mieux quand il fait frais. Plus tard, je croise un type qui me dit : attention, dans cent mètres, il y a un boa sur le trail. Je suis suffisamment interloquée et dubitative pour qu'il doive répéter trois fois. Mais il a l'air mortellement sérieux. Oui, ils sont extrêmement rares, me dit-il, c'est une chance unique ! Bon, j'ai vu toutes sortes de serpents, ces derniers jours, puisqu'on est plus dans la Sierra. Toutes sortes, sauf ceux avec les grelots. Et pour être honnête, je ne tiens pas tant que ça a en voir un, sur le trail, de plus. Je les préfère nettement avec une distance de sécurité, disons un mètre cinquante ? Bon, de toute façon, toute cette pub a rendu monsieur le boa timide, et je n'en vois pas trace.


Juste pour donner une idée de la taille des pives, et ces jours elles sont en train de tomber. Ça fait un bruit d'enfer, et on a chaque fois l'impression qu'un cerf va débouler du fourré !

Le trail n'est pas en très bon état : il y a un nombre impressionnant d'arbres en travers, y compris de très très grands.

Ce soir, je campe avec trois randonneuses qui se font un tour de quatre-cinq jours. Super sympa, elles me donnent de la nourriture et Mary son numéro de téléphone au cas où j'aurais besoin de quoi que ce soit en arrivant à Chester. Ça c'est sympa !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire