jeudi 21 septembre 2017

Jour 166 : Stairway to heaven

18.09.2017 : 15,9 miles ou 25,6 kms

Après une magnifique nuit à la belle étoile, je me réveille avec une conscience aiguë que si je marche d'un pas décent, c'est l'avant dernier matin que je passe sur le trail. Donc, je prends mon temps pour émerger.

Ensuite, c'est la très longue montée vers la crête suivante. Car il me reste encore environ 3500 pieds d'altitude à gagner sur les 5000 de dénivelé au sortir de Belden. Et non, je ne fais plus vraiment de conversions. Mon organisme sait très exactement, depuis quelques semaines, ce que vaut un mile versus un kilomètre, un degré Fahrenheit ou cinq cent pieds de dénivelé.



Donc, c'est long, mais moins brutal que l'autre versant, plus graduel. Et c'est joli, pendant longtemps dans une vallée encaissée. Et il fait bien frais, ce qui m'évite d'avoir à porter de l'eau, vu que je suis de nouveau dans un coin où il faut faire attention à ça.





C'est une fois encore juste le genre d'environnement que je savoure. Par bien des aspects, la Californie du Nord me fait penser au désert : le sable, les crêtes, les conifères... mais sans la chaleur brutale !

J'arrive sur la crête. On est dans les nuages, une fois de plus. Et si j'ai beaucoup parlé des dégâts suivis par la forêt, il faut aussi mentionner la manière dont elle se régénère, et les nombreuses pépinières vues ces derniers temps.


Jeunes pousses...


Des forêts à perte de vue...

Vers la fin de la journée, un vent glacial se lève. Je ne suis pas très motivée par le premier lieu de camp possible, et je trouve que j'ai peu avancé, donc je poursuis. Bien m'en prends. Le petit coin que je trouve pour poser ma tente est juste à la bonne distance du bord de la crête pour être plus ou moins à l'abri des rafales. Ouf. D'autres hikers me diront qu'eux n'ont pas eu cette chance et que la condensation a givré à l'intérieur de leur tente. Pas cool !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire